Le drainage d’une toiture végétalisée

Informations sur les produits drainants

Pour qu’une végétalisation extensive fonctionne sur le long terme

Il est important de ne pas négliger le drainage. Sa fonction première est de constituer physiquement un élément séparatif entre la membrane d’étanchéité et le substrat. La couche drainante assure l’évacuation de l’eau en excès et évite ainsi l’asphyxie des racines.

Dans le cas d’une toiture avec pente minimale de 3%

Cette dernière laisse s’écouler l’eau naturellement grâce à la pente du toit (théoriquement pas de stagnation possible sauf peut-être en bas de pente) ; sa deuxième fonction est de retenir un minimum d’eau nécessaire aux sedums pour pallier à un stress hydrique pendant la période estivale.

Dans le cas d’une toiture à pente nulle

Exemple pour une dalle béton, le drainage permet de réhausser la couche de culture afin d’aménager une lame d’air et d’eau sous le substrat. L’excès d’eau est préjudiciable au bon développement de la végétation de type sedums (sedums = plantes grasses ou dites de rocailles qui préfèrent la situation sèche à la situation trop humide). Face à un excès d’eau, le sedum se rétracte et finit par disparaître laissant apparaître le substrat, de la mousse et la prolifération de mauvaises herbes.

Vous avez un projet de toiture végétalisée, nous vous apporterons nos conseils pour choisir le drainage adapté à votre toit.

Séduit par le drainage de toit végétalisé ?

Donec Sed commodo adipiscing porta. mattis nec tempus