Végétaliser une toiture avec la société TOIT VEGETALISE.

 Avec les changements climatiques (canicules, inondations…), les toitures et les murs végétalisés apportent de nombreux bienfaits :

*Un toit végétalisé améliore la qualité de l’air en absorbant les poussières fines présentes dans l’air. A travers le processus de photosynthèse, les végétaux fixent le carbone et le CO2 et produit de l’oxygène : 1,5 m² de toit végétal couvre les besoins en oxygène d’un homme adulte.

*Une toiture végétalisée permet de réduire les risques d’inondation en retenant l’eau de pluie. Une végétalisation extensive sur 8 cm permet de retenir environ 30 litres/m².

*La végétalisation de toitures et des murs permet aussi d’atténuer les îlots de chaleur en villes grâce à un phénomène d’évapotranspiration des plantes.

*La végétalisation des toitures participe à la production de paysages urbains vivants et au rétablissement des corridors écologiques en ville. Les toits végétaux peuvent accueillir de nombreuses espèces d’insectes et d’invertébrés, et contribuer ainsi à minimiser la perte de biodiversité en milieu urbain. On peut également y installer des ruches, ce qui permet notamment la réintroduction des abeilles en ville, indispensables à la pollinisation des végétaux…

*Un toit vert permet d’atténuer le bruit dans les habitations exposées (nuisances sonores urbaines et aériennes) grâce à la couche supplémentaire présente sur le toit des bâtiments (les plantes absorbent les hautes fréquences). Une toiture végétalisée extensive permet de réduire les bruits de 20 dB alors qu’une végétalisation semi-intensive ou intensive réduit les bruits de 40 dB à 50 dB.

*La toiture végétalisée est aussi reconnue pour sa capacité d’isolant thermique. En effet, alors qu’un toit en béton peut atteindre 60 à 70°C, la toiture végétalisée ne dépasse pas 15 à 20°C. Or, la température de la toiture influe sur la température intérieure des bâtiments en cas de fortes chaleurs. La couche supplémentaire apportée par un toit végétal réduit aussi sensiblement les pertes de chaleur en hiver, mais cet impact est moindre que celui de la protection contre la chaleur en été.

*La toiture végétalisée permet d’allonger la durée de vie de l’étanchéité, grâce à la protection mécanique qu’elle représente, en limitant considérablement les chocs thermiques (amplitude thermique inférieure de 40 à 50°C, limitant la dégradation de la couche d’étanchéité) et en protégeant la membrane des rayonnements ultraviolets.

*Un toit végétalisé apporte une valeur esthétique et culturelle si ces espaces sont visibles ou accessibles. Combiner les avantages précités des toitures vertes et leur utilisation par les occupants de l’immeuble, à qui elles procurent un bien-être supplémentaire, double les bénéfices de créer des toitures vertes.

 

Envie d’une toiture végétalisée, contactez-nous!

 

ut mattis risus ante. facilisis dolor. consequat. nec Nullam Aliquam